Le petit monde de Lola Pouce

Madame Pouce se lamente : elle voudrait avoir un enfant, mais les années passent et son ventre ne s’arrondit jamais. Elle prend son courage à deux mains et va voir la sorcière du village. Celle-ci lui donne une graine magique : Plante là au fond de ce pot et fais ton vœu.
Quelques jours plus tard, sous les yeux éblouis de Madame Pouce, une minuscule petite fille apparaît au cœur d’une fleur ! « Bonjour maman, je m’appelle Lola Pouce et je veux découvrir le monde. En suivant le fil des saisons, elle fera de nombreuses rencontres insolites…

  • « Frédérique Gautier au mieux de sa forme nous livre ses talents de comédienne, de conteuse et de marionnettiste dans une adaptation très enlevée de "Poucette" d'après Andersen. Comment avec rien dans les mains, rien dans les poches, le spectacle s'enrichit peu à peu de décors, d'objets colorés, de formes animées qui illustrent les aventures d'une toute petite fille, née dans un pot de fleurs. On voit surgir l'enfant avec sa robe corolle, puis les décors qui suivent les saisons dans une scénographie brillantissime. Mention spéciale pour les grosses marionnettes : le papillon géant, le crapaud à haut-de-forme et cigare, la souris géante, la taupe, l'oiseau blanc.» TTT Télérama
  • « Une jolie histoire, dont la trame est celle de Poucette, le conte d’Andersen. Tous les personnages sont des marionnettes rigolotes, manipulées par une jeune femme, qui n’hésite pas à s’adresser aux enfants et à les faire participer. Ils ne perdent pas une miette des péripéties de Lola Pouce, quelques digressions, destinées soit aux parents, soit aux enfants, ajoutent un peu de piment à l’affaire. A la fin du spectacle, les enfants échangent avec l’artiste et approchent les marionnettes. Ils adorent.» Lamuse