Boucle d'or

Pour échapper à l’effervescence d’une fête de famille, un papa se réfugie dans le grenier de son enfance. Mais il ne sait pas ce qui l’attend…
Dans les malles poussiéreuses, ses vieux jouets l’accueillent : trois nounours et une poupée aux cheveux d’or vont rejouer avec lui l’un des plus beaux contes qui soit.

Avec « Boucle d’Or », notre souhait était de revisiter ce grand classique, tout en gardant sa trame, qui est d’ailleurs présente dans toutes les versions que ce conte a connu : celle de la fillette qui transgresse l’interdit pour essayer la place du papa, de la maman, et du petit, pour finir par se rendre à l’évidence : c’est à celle de l’enfant qu’elle se sent le mieux.

L’idée nouvelle était de donner un compagnon d’aventures à la petite fille. Et ce fut Benjamin. Ce papa, qui se réfugie dans le grenier de son enfance ne se doute pas qu’il va y retrouver une « chipie » autoritaire. Elle va lui demander de lui expliquer la vie des trois ours. En effet, elle rêve d’entrer dans leur famille.

  • « En extirpant du conte l’essentiel du personnage de la petite fille - une gamine mal élevée qui fourre son nez partout, se mêle de tout, pose des questions à tort et à travers - le spectacle donne une version poétique d’un classique dont on ne se lasse pas. Ici représentée par une poupée de grenier, naviguant dans un monde de nounours antiques, Boucle d’Or interpelle un adulte qui s’est réfugié en enfance pour fuir l’ennui des adultes. Avec des dialogues surréalistes, des jeux de mots et de grands moments de rigolade. » Télérama TT